Conseils pour passer 100% remote

Nous avons interrogé Kevin Duchier

Head of People Operations chez Germinal

Il partage son expérience et ses convictions sur le télétravail

 Germinal en quelques mots pour ceux qui ne connaissent pas ?

Créé il y a 2 ans, Germinal compte aujourd’hui 30 collaborateurs en CDI (la moyenne d’âge est de 26 ans). Le chiffre d’affaires est auto-financé à hauteur de plusieurs millions d’euros. L’idée de Germinal est de proposer du Growth Hacking pour des startups – développer leurs idées, les accélérer et les exécuter le plus vite possible.

Comment s’est passé le passage en full-remote ?

Les collaborateurs étaient déjà en télétravail 3 jours par semaine avant la crise mais on n’osait pas le déployer pour tous, on se posait la question pour des raisons de performance. La crise a permis de ne pas se poser la question et a accéléré les choses, fait passer le cap. Elle a été une fantastique opportunité en quelque sorte: les process étaient prêts, le switch en full-remote a été simple et ça a bien marché.

Tips pour réussir le passage 100% remote​

  • Faire le télétravail avec INTENTION
  • TESTER, voir comment ça se passe dans une équipe
  • Demander du FEEDBACK pour comprendre et ajuster selon les attentes
  • DOCUMENTER, centraliser l’information sur tous les sujets

Quelles sont tes convictions ?

Ce qui est fondamental est l’intention de départ, se demander pourquoi on veut mettre les gens en full-remote. Si les raisons sont l’économie sur l’immobilier, c’est compliqué. Le télétravail ne fait pas forcément économiser de l’argent… Nous, on veut donner de la liberté aux gens – qu’ils puissent aller dans des espaces de coworking pour se retrouver quand ils veulent et où ils veulent. Plus on donne de liberté aux gens, plus ils se rapprochent de ce qu’ils sont vraiment. “WE ARE WHAT WE DELIVER” est notre credo.

Comment s’y prendre concrètement ?

Les bureaux à l’époque étaient là pour mieux communiquer et créer un sentiment d’appartenance. Il faut retrouver ces 2 éléments en télétravail c’est à dire: 

  1. Mieux communiquer: c’est ce qu’on voulait déjà avant la crise chez Germinal, éviter les interruptions et la réunionite.
  2. Garder, partager la culture d’entreprise: on a beaucoup travaillé ça en instaurant des moments d’échanges réguliers, structurés et dédiés, qui donnent un rythme (par exemple, des points RH réguliers avec chacun, des échanges avec toute la boîte 10 minutes par semaine; des réunions d’équipe tous les matins, des points sur nos problématiques et des rendez-vous avec tous, même ceux qui sont à l’étranger, en présentiel sur des sujets professionnels et fun). On organise 4 séminaires de 2 jours par an. Et il y a évidemment nos outils collaboratifs comme Slack. 

Je suis convaincu que les team buildings et le poste de CHO sont encore plus clés en télétravail qu’en présentiel !